Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-09-19T13:43:54+02:00

Connaissez vous le "Baby pod" ?

Publié par armelle

Des études ont montré que  les fœtus réagissent mieux à la musique diffusée si elle l'est à partir de l'intérieur du vagin plutôt qu'à travers le ventre. (source: Science et avenir)

Alors avec Mathieu on a essayé...

le vrai Baby pod est plus petit je crois...

le vrai Baby pod est plus petit je crois...

Voir les commentaires

2017-03-22T13:45:53+01:00

danse africaine

Publié par armelle

Avec ma soeur nous commençons la danse africaine !

là c'est ma soeur, elle galère un peu pour coordonner les mouvements

là c'est ma soeur, elle galère un peu pour coordonner les mouvements

c'est normale c'est sa première séance,

c'est normale c'est sa première séance,

il faut suivre le rythme, regarder dans le miroir, et reproduire en même temps que la prof !

il faut suivre le rythme, regarder dans le miroir, et reproduire en même temps que la prof !

alors que moi: je gère ! avec ma danse des canards ! spéciale dédicace à Hermione !

alors que moi: je gère ! avec ma danse des canards ! spéciale dédicace à Hermione !

Voir les commentaires

2016-09-09T15:54:03+02:00

mon premier dessin...avec un stylo connecté !

Publié par armelle
mon premier dessin...avec un stylo connecté !

Voilà mon nouveau stylo: on dessine sur une feuille normale, on accroche un capteur à cette feuille pendant qu'on dessine et après, hop, on le branche à l'ordi et mon dessin est dedans ! Pas besoin de scanner.

Bon,... faut que je m'y fasse ! On peut pas colorier, ou alors faut que j'aille sur photoshop, ça aussi faudrait que je m'y mette...

Je préfère quand même mon bon carnet avec de l'aquarelle.

Par contre pour l'écriture c'est pratique: tu écris normalement et "hop" ça le tape à l'ordi ! pour moi qui ai une écriture de merde c'est pratique ! Donc tant que je suis au bureau et que j'ai un scanner je vais vous raconter ça !

mon premier dessin...avec un stylo connecté !

Au début il y a un test à faire pour que l'ordi reconnaisse ton écriture. Alors je m'applique pour écrire...3 pages quand même...

fière la fille !

fière la fille !

et là: surprise ! il comprend pas ce que j'écris ce con d'ordi !

(je me suis appliquée poutant, ça vexe...)

(je me suis appliquée poutant, ça vexe...)

en fait j'écris pas droit alors le logiciel ne peut pas me lire

en fait j'écris pas droit alors le logiciel ne peut pas me lire

et puis il y a aussi ce problème là

et puis il y a aussi ce problème là

 ils ont pensé à tout...

ils ont pensé à tout...

Voilà je suis prête pour m'en servir !

Et voilà le résultat !

Et voilà le résultat !

Bon c'est mon premier, soyez indulgent !

Voir les commentaires

2016-04-21T15:46:07+02:00

Fishpedicure

Publié par armelle
Fishpedicure

dans un salon de beauté on vous propose ce soin pour les pieds

Fishpedicure

il faut respecter les poissons: pas de vernis ni de produits sur les pieds 48h avant

et surtout " il ne faut pas bouger sinon ça stresse les poissons et ils meurent " nous dira l'esthéticienne en nous lavant les pieds...

Fishpedicure

INTERDIT DE BOUGER LES PIEDS !

Fishpedicure

BREF: moment de détente intense...

Voir les commentaires

2015-11-02T14:02:15+01:00

Voilà l'histoire du Mouton...

Publié par armelle
les télétubbies au 17ème siècle...
les télétubbies au 17ème siècle...

Cet été, j'ai participé à un spectacle de musique baroque-théâtre, on était en costume et on racontait le conte de Mme d'Aulnoy: "Le Mouton" sur de la musique baroque... joué par l'ensemble du Clos du Roy

Voilà l'histoire du Mouton...

Dans l'heureux temps où les fées vivaient, régnait un roi qui avait trois filles ; elles étaient belles et jeunes ; elles avaient du mérite mais la cadette était la plus aimable et la mieux aimée ; on la nommait Merveilleuse. On servit un magnifique repas ; le roi et ses trois filles se mirent à table ; et comme il tirait des conséquences de tout, il dit contez-moi les rêves que vous avez faits la nuit qui a précédé mon retour (parce qu'en fait il rentre de la guerre)
La cadette dit qu'elle avait songé qu'il mariait sa seconde sœur, et que le jour des noces, il tenait une aiguière d'or, et qu'il lui disait, venez, Merveilleuse, venez que je vous donne à laver.

Voilà l'histoire du Mouton...

Le roi indigné de ce rêve, fronça le sourcil, et fit la plus laide grimace du
monde ; chacun connut qu'il était fâché. Il entra dans sa chambre ; il se mit
brusquement au lit ; le songe de sa fille lui revenait toujours dans la tête.
Cette petite insolente, disait-il, voudrait me réduire à devenir son
domestique !

le mouton

elle me croit indigne de ses réflexions, mais je veux prévenir son mauvais dessein avant qu'il ait lieu.

elle me croit indigne de ses réflexions, mais je veux prévenir son mauvais dessein avant qu'il ait lieu.

Il se leva tout en furie ; et quoiqu'il ne fût pas encore jour, il envoya quérir
son capitaine des gardes, et lui dit, vous avez entendu le rêve que
Merveilleuse a fait, il signifie des choses étranges contre moi. Je veux que
vous la preniez tout à l'heure, que vous la meniez dans la forêt, et que vous
l'égorgiez ; ensuite vous m'apporterez son cœur et sa langue, car je ne
prétends pas être trompé, ou je vous ferai cruellement mourir.

aurez-vous bien le courage, lui dit-elle, de me tuer, moi qui ne vous ai jamais fait de mal, et qui n'ai dit au roi que du bien de vous ? Encore si j'avais mérité la haine de mon père, j'en souffrirais les effets sans murmurer.

aurez-vous bien le courage, lui dit-elle, de me tuer, moi qui ne vous ai jamais fait de mal, et qui n'ai dit au roi que du bien de vous ? Encore si j'avais mérité la haine de mon père, j'en souffrirais les effets sans murmurer.

Elle songea enfin à sa sûreté ; et comme il n'y en avait point pour elle dans
cette forêt qui était si proche du château de son père, que les premiers
passants pouvaient la voir et la reconnaître, ou que les lions et les loups
pouvaient la manger comme un poulet, elle se mit à marcher tant qu'elle
put ; mais la forêt était si grande, et le soleil si ardent, qu'elle mourait de
chaud, de peur et de lassitude.

Elle regardait de tous côtés sans voir le bout de la forêt. Tout l'effrayait ; elle croyait toujours que le roi courait après elle pour la tuer

Elle regardait de tous côtés sans voir le bout de la forêt. Tout l'effrayait ; elle croyait toujours que le roi courait après elle pour la tuer

Elle marchait sans suivre aucune route certaine ; les buissons déchiraient sa belle robe, et blessaient sa peau blanche. Enfin elle entendit bêler un mouton ;
elle s'avançait vers le lieu où elle entendait bêler ;
mais quelle fut sa surprise, en arrivant dans un endroit assez spacieux, tout
entouré d'arbres, de voir un gros mouton plus blanc que la neige, dont les
cornes étaient dorées, qui avait une guirlande de fleurs autour de son col,
les jambes entourées de fils de perles d'une grosseur prodigieuse, quelques
chaînes de diamants sur lui, et qui était couché sur des fleurs d'oranges ; un pavillon de drap d'or suspendu en l'air, empêchait le soleil de l'incommoder ;

Voilà l'histoire du Mouton...

une centaine de moutons parés étaient autour de lui, qui ne paissaient point l'herbe, mais les uns prenaient du café, du sorbet, des glaces, de la limonade, les autres des fraises, de la crème et des confitures, les oreilles percées, des rubans et des fleurs en mille endroits.

Voilà l'histoire du Mouton...

La suite bientôt....

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog